Emergence de l'entreprise collaborative

 

La simplicité et l’entreprise

La plupart des entreprises sont au départ simples, se créant autour de quelques personnes rassemblant leurs talents autour d’une idée. Pour les petites entreprises, la prise de décision, la distribution des tâches et l’interaction directe avec les clients sont elles aussi plutôt simples et directes. Cette simplicité disparaît avec la croissance de l'entreprise. Comme le sait tout entrepreneur, la croissance initiale de l’entreprise est souvent synonyme de perte d’efficacité et de chute du résultat; les tâches administratives, les coûts indirects de structure et les prévisions à moyen terme mettant une pression à la fois humaine et financière sur son développement.

Surmonter ces obstacles est une des pierres d’achoppement qui attendent les start-ups et les jeunes entreprises.

L’innovation est omniprésente à ces premiers stades et la capitalisation du savoir est facilitée par une vision commune des affaires. La croissance qui en découle est généralement synonyme d’efficacité durable et d’accroissement des parts de marché. Depuis des décennies, la croissance des organisations est vue comme un développement positif, mais à quel prix...

La complication: une maladie industrielle

Au fur et à mesure que les organisations grossissent, la simplicité originelle devient de plus en plus difficile à conserver. L’état de l’art en termes de management - basé sur les recherches de Robin Dunbar, la taille des unités militaires à travers l’histoire, et les travaux d’experts en management tels que Tom Peters - établit à environ 150 personnes la taille idéale des organisations. Au-delà de cette taille, connaître tout le monde en personne devient impossible, et des couches intermédiaires de pouvoir et de délégation commencent à se mettre en place. Au-delà de cette phase, les entreprises entrent dans le royaume de la complication.

La plupart des grandes entreprises et des groupes actuels sont compliqués. Pour continuer à croître et à gagner en efficacité, de plus en plus de processus sont implémentés afin de sécuriser les aspects opérationnels et de minimiser les risques, reléguant ainsi les compétences clef que sont la prise de décision et l’innovation à la périphérie. La vision d’entreprise, s’il en reste une, est à présent portée, non plus au niveau individuel, mais au niveau du comité de direction. De nouvelles couches de contrôle et de supervision font leur apparition, des silos se créent et l’acquisition du savoir est formalisée, en vue de gagner en efficacité à travers la spécialisation.

Au fur et à mesure que les grandes entreprises continuent de grandir, la croissance et l’innovation internes atteignent un point d’inflexion, et elles dépendent davantage des fusions et acquisitions pour continuer à grossir. C’est un fait, au-delà d’un certain stade de complication, les entreprises ne créent plus d’emploi. En France, une étude de l’INSEE a montré que les grands groupes et organisations détruisent au contraire des emplois; elles les transfèrent vers leurs filiales, fournisseurs et sous-traitants, et, même ainsi, participent très peu à la création d’emplois. Des études similaires ont été conduites dans d’autres pays en obtenant les mêmes résultats. Pourtant, le savoir, et l’acquisition de nouveau savoir, restent un facteur clef de l’innovation et de l’efficacité. Pour compenser la lourdeur des processus en place, l’entreprise cherche alors à basculer dans un nouveau paradigme, et tente de devenir une entreprise apprenante, accordant un effort particulier à la formation.

La complexité et la nouvelle entreprise

Nos organisations compliquées font aujourd’hui face à des environnements de plus en plus complexes qui requièrent une grande agilité pour mener en parallèle travail et apprentissage. Les stratégies classiques d’optimisation des processus existants ou de réduction des coûts n’ont qu’une influence marginale sur l’efficacité des organisations. Des marchés en évolution rapide challengent l’entreprise sur sa capacité à réagir aux attentes des clients. La prise de décision est paralysée par les processus et les chaînes hiérarchiques de type commande-et-contrôle encadrant l’action opérationnelle, réduisant ainsi l’agilité. La formation, en tant que “la” solution aux besoins d’apprentissage, n’est pas à la hauteur des espérances et se trouve marginalisée, devenant souvent une des premières victimes des réductions budgétaires.

Beaucoup d’entreprises doivent aujourd’hui également faire face à des problèmes démographiques significatifs. Les baby-boomers, qui ont constitué la force vive de l’entreprise, prennent désormais leur retraite à un rythme accéléré, tandis que la Génération Y veut communiquer et interagir de manière entièrement différente. Quatre générations différentes peuvent se côtoyer dans un même environnement de travail, chacune avec ses attentes et ses caractéristiques propres. La complexité augmente, tant à l‘intérieur qu’à l’extérieur des entreprises.
Les organisations doivent tirer parti de cette complexité, au lieu de croître en complication. Le manque de compréhension, tout comme les améliorations apparentes, mais mineures, de l’efficacité liées à l’optimisation de l’ancien système, sont les principaux freins à la diffusion des concepts et des pratiques de l’Entreprise 2.0. Les entreprises doivent avoir une vision plus claire des avantages compétitifs apportés par l’Entreprise 2.0, avant qu’un type d’organisation tel que la wirearchie puisse coexister avec les structures et les modes de pensée actuels.

Wirearchie: un flux non directif et dynamique de pouvoir et d’autorité basé sur le savoir, la confiance, la crédibilité, et un intérêt porté sur les résultats apportés par les hommes et par la technologie.

Voici quelques uns des changements organisationnels majeurs qui se produisent au cours du voyage de la simplicité vers la complexité :

  Simplicité
Complication
Complexité
Théorie des organisations
Savoir structuré (KBV) Entreprise apprenante Réseaux de valeur
Attracteurs
Partenaires internes (vision) Actionnaires (profit) Clients (service)
Modèle de croissance
Interne fusions & acquisitions Ecosystème
Acquisition du savoir
Formation formelle En support de la performance Sociale
Capitalisation du savoir
Meilleures pratiques Bonnes pratiques Pratiques émergentes

 

Le futur n’appartient pas à la complication, et la simplicité est loin derrière pour la plupart des entreprises. Mener, en pionnier, le changement vers l’Enterprise 2.0 est une étape audacieuse, mais bientôt incontournable, vers le redesign du business.

Regardons comment l’apprentissage social (Social Laarning) peut accompagner et favoriser les pratiques émergentes dans l’entreprise:

Implémenter le Social Learning

Les travailleurs du savoir accomplissent leurs tâches en conversant avec leurs pairs, leurs clients et partenaires, au fur et à mesure qu'ils résolvent les problèmes qui se posent à eux. Apprendre de ces interactions sociales est pour l'entreprise une des clefs de l'innovation. Dans une économie globalement organisée en réseaux, de plus en plus basée sur l'échange de biens et de services intangibles, l'innovation continuelle est nécessaire pour sortir du lot. Des marchés tels que celui du logiciel, de la finance, du consulting ou des biens de grande consommation doivent perpétuellement adapter leur offre pour faire face à de nouvelles demandes et avancées technologiques.

Des flux de savoir hyper-connectés ont rendus poreux les murs de l'entreprise. Les canaux officiels sont challengés par une part grandissante de communications informelles. L'entreprise collaborative est en train de devenir le modèle d'organisation le mieux adapté à une telle économie, capable de capitaliser sur ces flux toujours grandissants de savoir. Pour innover, les entreprises doivent collaborer en interne, ce qui est fondamentalement social. Pour être présents sur leurs marchés, les entreprises, leurs clients et fournisseurs doivent se comprendre les uns les autres, et cela aussi est social. Le Social Learning est le mécanisme par lequel le savoir est créé, internalisé et partagé. C’est le fondement même du "travail du savoir".

Dans nos environnements complexes, l'apprentissage représente bien plus que les mécanismes d'acquisition du savoir structuré, alors que c'est pourtant ce à quoi se limite la formation classique. Les méthodes de formation corporate consistent souvent à produire du contenu et éventuellement à fournir des outils et un entraînement sur une tâche à accomplir. Mais un fossé se creuse de plus en plus entre la formation et la pratique; la formation ne peut à elle seule répondre à l'ensemble des besoins d'apprentissage informel des employés. Pas plus qu’elle n’aide au transfert du savoir tacite dont beaucoup d’entre nous dépendent dans leurs tâches.

Nous savons que l'apprentissage informel est constamment à l’oeuvre, mais la plupart du temps les réponses ou les experts le plus à même de résoudre un problème ne sont pas connectés avec celui qui y est confronté. Les réseaux d'apprentissage social peuvent remédier à cette situation, en donnant à chacun accès à un groupe beaucoup plus large de gens en mesure de l'aider. En publiant régulièrement de l’information sur nos réseaux, nous restons connectés.

Voici une approche du social learning permettant de l'inclure au coeur des workflows de l’entreprise. C'est un processus itératif qui peut être adapté au contexte:

  • Ecouter et créer : L'auto-apprentissage est le  premier stade du social learning. Cela passe par le développement de routines personnelles de construction de savoir, à travers l'écoute et l'observation critique de ce qui nous entoure. Un stade qui se concrétise par des environnements d'apprentissage personnel (PLE personal learning environment) et de gestion personnelle du savoir (PKM personal knowledge management)
  • Participer à la conversation : Partager est un acte d'apprentissage et peut être considérer comme la clause personnelle du contrat global du social learning. Sans partage, aucun apprentissage social n'est possible. Si la confiance existe, au travers de conversations, nous pouvons partager du savoir implicite, y compris au-delà des frontières de l'entreprise.
  • Co-créer: L'activité en groupe permet la création de nouveau savoir et est source d'innovation (travail collaboratif, expérience client)
  • Formaliser et partager: Une partie du savoir informel peut être rendu explicite et consolidé à travers la formalisation et la création de nouveau savoir structuré, tel que taxonomies ou gestion documentaire, storytelling

Le social learning en entreprise

La consultante en social learning Jane Hart a créé une liste complète s’allongeant de jour en jour, d'exemples concrets de social learning sur le lieu de travail. Y apparaissent des entreprises telles que British Telecom, Sun Microsystems, la NASA, Nationwide Insurance, et SFR. L'exemple de SFR, décrit par Sue Weakes, montre comment la jeune génération d'employés demande un accès plus libre aux médias sociaux:

L'opérateur de téléphonie SFR a implémenté ActiveNetworker de Jobpartners en soutien à son nouveau réseau social. My SFR comporte un blog corporate, un espace de discussion central, ainsi que la possibilité de construire des profils qui permettent aux employés de partager des informations sur leur carrière, leurs aspirations ou leur développement professionnel. Ils peuvent également rejoindre des groupes d'intérêt ... ActiveNetworker a été positivement accueilli et SFR dénombre en moyenne 80 000 visites par semaine des 10 000 employés utilisant la plateforme.

Dave Wilkins de Learn.com, décrit le cas d'ACE Hardware. L'entreprise a mis en place une plateforme de social learning hébergée à destination de ses 4 600 vendeurs indépendants, leur permettant d'échanger et de demander conseil. Il leur est possible de rechercher de nouveaux leads commerciaux, de trouver des pièces rares grâce à la communauté et d'échanger des stratégies de merchandising. Cette stratégie de social learning communautaire a généré un retour sur investissement de 500% en l'espace de six mois.

Cristóbal Conde, président de SunGard, une entreprise de logiciels et de services informatiques, a récemment été interviewé par le New York Times. Il expliquait comment, pour tenir compte de la globalisation de l'entreprise, il en a aplati la hiérarchie. L'un des outils de communication importants chez SunGard est Yammer, une plateforme de micro-blogging similaire à Twitter, mais utilisé en interne. NYT: "Quel sorte de choses postez-vous sur Yammer ?"

J’essaye de rencontrer un client par jour, et du fait du poste que j’occupe, je rencontre essentiellement des gens chargés de responsabilités importantes. Et il me racontent beaucoup de choses - vous savez, quels sont leurs plus gros problèmes, les plus grosses difficultés qu’ils rencontrent, leurs paris les plus importants. Toutes ces informations ont énormément de valeur. Maintenant, que puis-je en faire ? Je ne vais pas enregistrer tout ça dans un podcast à l’intention de tous les employés. Je ne vais même pas tout mettre dans un long email destiné à tous, parce que même ça, ce serait trop formel. Par contre, je peux écrire cinq lignes sur Yammer, et ça ne prend guère plus.
Un flux informel d’information représente un outil incroyable, parce que je peux dire aux gens: “Regardez, c’est un de nos plus gros clients, et leur CEO vient de me dire que ses trois priorités sont X, Y et Z. Pensez-y.

Ford Motor Company utilise les médias sociaux pour l’apprentissage, en débutant avec SyncMyRide, et est en train de l’intégrer en tant qu’outil permettant de connecter l’entreprise avec ses clients.

L’objectif de Ford est d’étudier comment les médias sociaux peuvent informer l’entreprise de manière globale, plutôt que de juger ces initiatives à l’échelle d’un seul service, et ces leçons “holistiques” circulent du haut en bas de l’entreprise; dit Scott Monty [Directeur des Médias Sociaux]. Cela inclut le board exécutif, et va jusqu’à impliquer des dirigeant dans des Questions-Réponses en ligne sur Twitter et la page Facebook de l’entreprise. “Il y a un respect salutaire [des médias sociaux] et de notre manière de nous y impliquer.Le dialogue ouvert est un exercice sain pour des entreprises telles que Ford, et notre implication nous a fait grandir”, déclare Farley [Directeur de la Communication]. A un certain niveau, lorsque les exécutifs occupent des postes importants, ils ont tendance à être “isolés de la réalité”, ajoute Monty. Faire prendre conscience et faire participer le board aux discussions sur les médias sociaux permet de pallier à cet isolement. “Lorsque [le CEO Alan Mullaly] dit que nous fabriquons les voitures que les gens veulent, eh bien, comment le saurions-nous sans les écouter ? demande Monty.

Un impératif business

Le Deloitte Shift Index de 2009 met en exergue les challenges auxquels plusieurs secteurs industriels font aujourd’hui face: le besoin d’innover et le renoncement au retour sur investissement. Une des recommandations formulées est de faciliter les flux de savoir, un des bénéfices-clef apportés par le social learning:

Etant donné l’importance grandissante des flux de savoir, l’une des formes les plus puissantes d’innovation dans ce contexte est sans doute l’innovation institutionnelle - repenser les rôles et les relations entre les institutions pour mieux les aider à créer et participer à ces flux de savoir.

Un des grands avantages des médias sociaux est, pour une grande part d’entre eux du moins, la gratuité.

L'expérimentation ne nécessite pas une stratégie de déploiement logicielle à l’échelle de l’entreprise. Comme l’exprime Seth Godin, expert en marketing et en branding:

Vous l’aviez deviné, les nouveaux médias sont en grande partie gratuits. Pourquoi alors les enseigner dans les écoles comme s’il s’agissait d’une théorie effrayante ? Pourquoi encourager les gens à en avoir peur ? Allez-y. Créez votre propre plateforme. Montrez-vous là où cela semble productif ou intéressant ou perturbant ou drôle. Expérimentez tranquillement, découvrez ce qui fonctionne, allez plus loin. Vous n’avez pas besoin d’être un dilettante, et vous ne devez ni vous impliquer trop timidement, ni tout arrêter au premier signe d’échec... par contre... arrêtez d’attendre la bonne réponse.

Nos réseaux sociaux ont sur nous une plus grande influence que l’on ne pense. Nicholas Christakis et James Fowler expliquent en détail leurs dernières recherches dans le livre Connected: The surprising power of our social networks and how they shape our lives (Little-Brown, 2009). Robin Hanson démontre que nous ne modifions pratiquement pas nos comportements sur le seul fait de recevoir de nouvelles informations.

Les gens ne croient pas que quelque chose fonctionne tant qu’ils ne l’ont pas eux-mêmes vu fonctionner dans une situation proche de la leur. La relation dans les médias de quelque chose se passant loin d’eux ne leur évoque pas grand chose.

Une fois encore, le social learning consiste à accomplir les choses en réseau.

Premiers pas

Selon Rebecca Ferguson de l’Open University, l’apprentissage collaboratif peut se mettre en place lorsque les gens:

  • ont une idée claire de leurs intentions - apprendre plutôt que musarder
  • préparent leur apprentissage - en définissant leur question ou problème
  • participent à des discussions ciblées - en affinant leur compréhension des ressources disponibles

Ceci en suivant le processus expliqué plus haut:

Ecouter: Le premier pas dans le social learning est de faire attention et de regarder ce que font les autres. Il est très important de trouver des sources d’information fiables. Ecouter ce que font les autres et se connecter à eux sur des médias sociaux, tels que Twitter ou des blogs augmentent les chances d’apprendre par hasard ou par sérendipité. Par exemple, on peut suivre des conversations sur Twitter en recherchant des “hashtags”. Ecrire “#PKM” montre les conversations en cours sur la gestion personnelle du savoir (Personal Knowledge Management).

Engager la conversation: en se mèlant aux conversations et en apportant des informations utiles aux autres, l’on devient membre à part entière de réseaux professionnels. Beaucoup d’experts sont désireux d’aider ceux qui découvrent un domaine, mais les nouveaux venus doivent d’abord expliquer ce qu’ils ne connaissent pas.

Co-créer: Le temps passant, on peut s’engager dans des activités plus co-opératives, telles qu’écrire un commentaire sur un billet de blog ou ouvrir le débat dans un article ou un fil de discussion.Pour beaucoup de gens habitués aux formes traditionnelles du travail, s’habituer à travailler de manière transparente au vu et su de tous peut prendre un certain temps.

Formaliser et partager: tenir un journal professionnel peut ancrer un processus important du social learning: la formalisation. Partager avec d’autres, en interne ou en externe, devient avec le temps partie intégrante du workflow quotidien.

Tandis que nos environnements de travail deviennent de plus en plus complexes, à cause de la vitesse de transmission de l’information à travers des réseaux omniprésents, nous devons adopter des méthodes de travail plus souples et moins mécaniques. Les travailleurs sont plus connectés que jamais, connectés aux gens et à l’information. Mais la capacité à appréhender la complexité réside dans nos esprits, et non dans la structure artificielle de nos organisations. Pour pouvoir libérer notre esprit des tâches complexes, nous devons simplifier les structures de nos organisations.

Selon les auteurs de Getting to Maybe, dans des environnements complexes:

  • Les protocoles rigides sont contre-productifs
  • La plupart de nos tâches ont une issue incertaine
  • Nous ne pouvons pas séparer les parties du tout
  • Le succès n’a pas d’adresse fixe

Ceci est la base de l’émergence de l’entreprise collaborative.

Quelques réflexions supplémentaires sur le social learning

Des responsables de la formation en entreprise discutant du Social Learning à l’ASTD 2009 (video):
Mike McDermott (T Rowe Price):

Je pense que l’impact du social learning va augmenter de manière spectaculaire dans le futur, et ce dans plusieurs directions, à la fois en interne avec nos associés et en externe avec nos clients.

Karie Willyerd (Sun Microsystems):

Nous voyons la fin de la presse papier... la même chose va se produire avec les fonctions d’apprentissage et le matériel de formation.... si nous n’apprenons pas à publier à l’aide des médias sociaux ... à travers le social learning.

Walt McFarland (Booz Allen Hamilton):

L’environnement va le demander [le social learning]. Les problèmes sont justes plus durs à résoudre et ils sont trop important pour n’importe quel consultant ou équipe de consultants.

Dave Pollard au sujet de l’aplanissement des différences entre les générations sur le lieu de travail:

Notre travail, en tant qu’individus appréciant la valeur et les perspectives de chaque génération, et la diversité des valeurs, est ce que Nancy WHite appelle “construire des ponts” - traduire les idées et exigences de la Génération Y en un langage que “la plupart” puisse comprendre (création de valeur et ROI), et traduire les restrictions imposées par la direction et la DSI en un langage que la Génération Y puisse comprendre (le risque de pertes financières catastrophiques, la perte de réputation professionnelle, jusqu’à la faillite). La meilleure manière de construire ces ponts est de raconter des histoires - sur l’histoire, sur des succès inattendus et formidables, et sur des conséquences imprévues.

Tony Karrer sur les métriques

Ce qui me semble intéressant est que dans  l’eLearning 2.0 ou dans le social learning ou plus spécifiquement dans l’utilisation d’outils sociaux pour faire des choses telles qu’avoir des conversations intéressantes - ce que je veux mesurer n’est vraiment pas du tout ce qui est appris. Je veux mesurer si les résultats produits sont meilleurs. Je ne suis absolument pas sûr de savoir ce qu’ils auraient dû apprendre.

 

Thierry De Baillon   Entreprise Collaborative   Ecollab Contributeur« Rien de grand dans le monde ne s’est jamais accompli sans passion ».

 

Consultant expérimenté en stratégies collaboratives, Thierry de Baillon met au service d’entreprises de toutes tailles une carrière pluridisciplinaire et multiculturelle au croisement entre le marketing stratégique, le design et la recherche de tendances.

 

Co-fondateur de l’agence conseil Socialearning, passionné par les mutations organisationnelles et sociétales déclenchées par les nouvelles technologies, il se consacre à la mise en place de solutions et d’environnements connectés facilitant l’innovation et l’épanouissement humain.

 

Harold Jarche   Entreprise Collaborative   Ecollab Administrator Harold Jarche croit passionnément en la ré-intégration du travail et de l’apprentissage. Les gens se sont rapprochés d’Harold au cours de la dernière décennie, grâce à son bloget à ses activités de conseil, pour ses idées novatrices sur les entreprises, la technologie, les réseaux sociaux et  l'apprentissage. Il intervient aussi sur des sujets comme la théorie de la complexité. Il a ainsi fait gagner du temps et de l’argent à ses clients en se concentrant sur les objectifs business et l’analyse des problèmes, plutôt que de prescrire systématiquement des formations comme solution.

 

Diplômé du Collège Militaire Royal du Canada, Harold a servi plus de 20 ans dans l'armée canadienne à des postes de leadership et de formateur. Harold a ensuite été manager au Centre for Learning Technologies et chez E-Com Inc.

 

Son lieu de travail préféré est son vélo. C’est là que lui viennent ses meilleures inspirations.

 

 

Prev Next Page:

Livre Blanc : Une Introduction au Social Learning

Entreprise%20collaborative%20 %20social%20learning%20introduction

    Ce Livre blanc, écrit par des auteurs issus de cultures de l’entreprise diverses, fournit de multiples perspectives sur le Social Learning. Ici, le Social Learning peut...

Apprentissage formel ou informel ? Les 2, mon capitaine !

Stories.socialearning   Modele 70 20 10nsp 337

  "Le vrai génie des organisations est l’informel, le non prévu, souvent inspiré des façons dont les individus gèrent leurs problèmes d’une manière que les processus...

Une introduction au PKM par H. Jarche

Stories.articles.entreprise Collaborative Intro Pkmnsp 337

    Nous sommes entrés dans l'âge de l'apprentissage. En utilisant des outils sociaux, chacun peut facilement commencer un parcours actif de formation en développant son PKM....

L'organisation podulaire: Une entreprise au sein de l’entreprise

Stories.ecollab  Business Within The Business   Holy Grail Frnsp 337

  De nombreux problèmes survenant dans les entreprises pourraient être résolus si nous pouvions faire converger les intérêts des salariés et des cadres avec ceux des...

La guerre des talents est terminée et les talents l’ont gagnée

Leon%20jacob%20%20thomas%20schultz%20 %20entreprise%20collaborative%20 %20ecollab%20contributeur

  La gestion des talents 2.0 De nos jours, il faut être talentueux. Une fois déclaré comme tel, il reste une chose à faire : monter-gravir l’échelle sociale....

La fin du travail tel que nous le connaissons

Stories.josh Bersin   Entreprise Collaborative   Ecollab Contributeurnsp 337

  Le concept d’emploi, tel que nous le connaissons, est en train de disparaître. Les leaders du monde de l’entreprise et des RH, avec lesquels je m'entretiens...

Les communautés de pratique et les systèmes de social learning: L’histoire d'un concept (Introduction)

Etienne%20wenger%20 %20entreprise%20collaborative%20 %20ecollab%20contributeur

  Dans cet article, j’établis le lien entre le cadre conceptuel des communautés de pratique et  la théorie des systèmes avant de passer en revue l’évolution du concept de communauté de...

Le modèle 70:20:10 - Bien plus que des chiffres, il évoque le changement

702010%20Modele

  A la mémoire du Professeur Allan Tough (décédé le 27 avril 2012 à l'âge de 76 ans) — à la fois grand homme, chercheur ayant fait figure...

Qu'est-ce que la Wirearchie ?

Stories.ecollab Wirearchiensp 337

Il est évident qu’Internet connecte les clients, les employés et les communautés et leur fournit l'information dont ils ont besoin comme jamais cela n’a été...

L'avenir homocentrique du travail

Stories.esko Kilpi   Entreprise Collaborative   Ecollab Contributeurnsp 337

(homocentrique: centré sur l'individu)  Les grands bouleversements que nous vivons actuellement nous engagent sur le chemin d'une économie qui privilégie les produits d'information au détriment des...

L’apprentissage est-il totalement social ?

Steve Wheeler Entreprise Collaborative Ecollab Contributeurnsp 337

  Presque tous les jours, je me laisse entraîner dans des discussions autour des fondamentaux de l'apprentissage, de la nature de la connaissance et des processus...

Réflexions sur la pensée critique

Anne Marie McEwan Entreprise Collaborative Ecollab Contributeurnsp 337

  La pensée critique est un "processus complexe de réflexion qui requiert une large gamme de compétences et d'attitudes". J'ai d'abord pris connaissance de la pensée...

Que signifie la culture du Social Learning ?

Stories.socialearning   Un Social Software Quest Ce Que Cest Jen Ai Dj Plein Les Mains Copiensp 337

  J’ai souvent considéré le Social Learning comme un phénomène très dépendant des cultures. Il y a quelques semaines, j’ai lu un article très intéressant de...

Compétence interactive et communautés temporaires

Stories.esko Kilpi   Entreprise Collaborative   Ecollab Contributeurnsp 337

  Nous avons tous, à un moment donné de notre vie, fait l'expérience d'évaluations de compétences individuelles. Cette approche de jugement fut la même à l'école...

Pourquoi l'Entreprise 2.0 et les initiatives de social business ont-elles du mal à se frayer…

Stories.Jon Husband Entreprise Collaborative Ecollab Contributeurnsp 337

  La mise en œuvre de réseaux horizontaux crée une certaine dissonance au cœur de l'entreprise verticale. La structure verticale de l'organisation des connaissances n'a pas anticipé...

Là où le Social Learning s'épanouit

Entreprise%20collaborative%20 %20where%20social%20learning%20thrives

  Pour tirer profit du social learning, mettez en place une culture qui rend l’apprentissage attractif, productif et familier, une culture où apprendre fait partie du...

L'Avenir de l'apprentissage - Comment votre société doit s'adapter et encourager l'apprentissage en continu ?

Stories.articles.ecollab Apprendre A Apprendrensp 337

  De nouvelles formes de management pour les organisations apprenantes Aujourd’hui, les entreprises se doivent d’appréhender les potentialités et les conséquences d’Internet, des médias sociaux et du...

Qu’est-ce que le social learning ? Troisième partie : L'avenir du social

Stories.Julian Stodd Entreprise Collaborative Ecollab Contributeurnsp 337

  Dans cette série de trois articles, nous nous sommes, tout d'abord, penchés sur la notion d'expérience personnelle en pointant du doigt toute l'importance que revêt le...

Vers une écologie de l'apprentissage sur le lieu de travail

Stories.David Grainger Wedaman Entreprise Collaborative Ecollab Contributeurnsp 337

  J’ai récemment déclaré qu’il serait judicieux de cultiver l’apprentissage au sein de votre organisation de la même manière que vous seriez amené à gérer une...

Leadership et Innovation: Le nouveau rôle du leader dans un environnement en réseaux

Stories.articles.leadership Et Innovationnsp 337

  Ce billet a été rédigé sur la base de plusieurs questionnements: diriger une équipe d’innovation dans un fonctionnement en réseaux, qu’est-ce que cela implique? Comment...

The Brand University ou l'intelligence collective pour créer une marque durable et performante

Stories.ecollab L Universite Des Marques Les 5 Ensp 337

  En résumé L’univers de la marque a connu, en très peu de temps, une révolution à la fois virtuelle et très réelle en ce sens qu’elle...

The stupid company or the myth of collective intelligence ?

Augusto%20cuginotti%20 %20entreprise%20collaborative%20 %20ecollab%20contributeur

  Pas de traduction disponible Here is my exploration with the eyes of hosting learning spaces to the Blog Carnival proposed by eCollab : In theory, everyone is for the learning organization...

L’organisation apprenante: un phénomène souvent décrit, mais rarement observé

Stories.articles.harold Jarche   Entreprise Collaborative   Ecollab Administratornsp 337

  Le dernier Blog Carnival #Ecollab pose la question de l'organisation apprenante et la mobilisation de l'intelligence collective: L'organisation apprenante, la mobilisation de l'intelligence collective, sur le...

Blog Carnival #Ecollab: L'entreprise imbécile ou le mythe de l'Intelligence Collective ?

Ecollab New Pictonsp 337

  L'organisation apprenante, la mobilisation de l'intelligence collective, sur le papier, tout le monde est pour ! A l'inverse, vous seriez pour quoi ? Une organisation imbécile...

Remplir les fûts vides de l'Entreprise 2.0 avec le Social Learning

Stories.socialearning   Matrice 4cnsp 337

  L’apprentissage est social par nature Sans remonter aux théories de Vygotsky ou d’ Albert Bandura, peut-être que le moyen le plus simple d'expliquer le social learning est de...

Qu’est-ce que le social learning ? Deuxième partie : l'expérience organisationnelle

Stories.Julian Stodd Entreprise Collaborative Ecollab Contributeurnsp 337

  Dans cette série de trois articles, je souhaite explorer le social learning du point de vue de l'individu et de l'organisation, dans le monde du...

Ne vous méprenez pas sur le social business. Pas plus que sur l’entreprise 2.0

Deb%20lavoy%20 %20entreprise%20collaborative%20 %20ecollab%20contributeur

  Le social business ne concerne ni la technologie ni la culture d’entreprise. Il s’agit plutôt d’un changement socio-politique historique plus dense, plus large et bien...

L'avenir de la formation dans l'Entreprise Collaborative

Ecollab%20 %20avenir%20formation

      Le 20e siècle a connu l'âge d'or du service formation. Avant cette époque, la formation en tant que telle n'existait pas en dehors des besoins...

Le Social Learning n'est pas une nouvelle tendance de la formation

Jane%20hart %20entreprise%20collaborative%20 %20ecollab%20contributeur

  J’ai récemment rédigé quelques billets (notamment le social learning n’est pas ce que vous croyez) au travers desquels j’ai tenté de démontrer à quel point...

L'âge de l'Apprentissage

Stories.articles.entreprise Collaborative Age Apprentissagensp 337

      "Ce n'est pas l'âge de l'Information mais l'âge de l'Apprentissage ; et le plus rapidement les gens comprendront cela, le mieux ce sera !"    Cette remarque...

Les cinq erreurs de la formation en entreprise

Stories.will Thalheimer   Entreprise Collaborative   Ecollab Contributeurnsp 337

  Pour progresser, nous devons connaitre nos plus grandes erreurs. Dans les domaines de la formation et du développement, les cinq erreurs les plus importantes que nous...

Qu’est-ce que le social learning ? Première Partie : l’expérience personnelle

Stories.Julian Stodd Entreprise Collaborative Ecollab Contributeurnsp 337

  Dans cette série de trois articles, je souhaite explorer le social learning du point de vue de l’individu et de l’organisation, dans le monde du...

Les médias sociaux et le passage de l’information à la formation

Stories.esko Kilpi   Entreprise Collaborative   Ecollab Contributeurnsp 337

  La mutation vers l’économie créative a des conséquences majeures sur la nature de ce que nous appelons les biens. Pendant l’ère industrielle, les biens étaient...

Les obstacles à l’apprentissage dans les entreprises

Stories.stephen J Gill   Entreprise Collaborative   Ecollab Contributeurnsp 337

  L’acquisition et l’application constante des connaissances, compétences et croyances par les individus, équipes et l’ensemble de l’entreprise font partie des caractéristiques essentielles des entreprises hautement...

Un comportement différent pour faire avancer l’entreprise 2.0

Stories.ecollab   Barriers To Social Businessnsp 337

  Début 2011, j’ai commencé à écrire sur la notion de réciprocité. J’espérais que nous allions commencer à utiliser la réciprocité à la fois dans nos...

Pourquoi les gens ne s’investissent pas dans l’apprentissage?

Stories.nic Laycock   Entreprise Collaborative   Ecollab Contributeurnsp 337

  Un article récent de Jonathan Miles sur son blog intitulé « group of would be friends» (Un groupe d’amis potentiels), dont l’origine est partie d’une discussion...

Le Social Learning à grande échelle : Leçons à tirer de World of Warcraft

Ben%20betts%20 %20entreprise%20collaborative%20 %20ecollab%20contributeur

  Le problème des classes surchargées à l’école est un véritable débat de société, mais quand j’évoque les possibles dangers de mettre 10 000 personnes en même...

Le social learning pour un environnement social de travail

Michael%20rose%20 %20entreprise%20collaborative%20 %20ecollab%20contributeur

  Il n y a aucun doute : l’émergence du web 2.0 a bel et bien changé l’organisation des entreprises, à tel point que les termes...

Performance, stratégies et social learning

Dianne%20rees%20 %20entreprise%20collaborative%20 %20ecollab%20contributeur

  La performance en entreprise est façonnée par des talents, des rôles définis, des compétences, des savoirs, des feedback, retours ainsi que des générateurs de motivation...

Entreprise 2.0 - le livre blanc

Entreprise 20nsp 337

  Si on parle de « l’entreprise 2.0 » depuis 2006, date à laquelle le terme a été inventé par Andrew McAfee, on peut voir que cette année...

3 considérations pratiques pour implémenter le social learning dans votre organisation

Michael%20rose%20 %20entreprise%20collaborative%20 %20ecollab%20contributeur

  Dans un article précédent: Casser les silos: l'essor du social learning en entreprise, Tony Yang a mentionné certains arguments en faveur de l'adoption du social...

Casser les silos: l'essor du Social Learning en Entreprise

Stories.tony Yang   Entreprise Collaborative   Ecollab Contributeurnsp 337

  Les professionnels de l’enseignement reconnaissent depuis longtemps qu'une large part des processus d’apprentissage se déroulent davantage à l'extérieur de l’école. En effet, l’apprentissage est lié à...

Des médias sociaux au social business: Le social learning comme chainon manquant

Thierry%20de%20baillon%20 %20entreprise%20collaborative%20 %20ecollab%20contributeur

  Je suis souvent perplexe devant la manière dont agences et entreprises abordent les médias sociaux, comme si le marketing conversationnel et l’Entreprise 2.0 vivaient dans...

Révolution sociale : l’échec des RH

Stories.hr Dir Mdnsp 337

  Est-ce votre RH ? Les sociétés ont-elles vraiment besoin des médias sociaux ? Vous avez déjà remarqué que les RH rechignent à aborder le sujet, généralement piloté par...

7 objections (et réponses) vis-à-vis de l’apprentissage via les médias sociaux

Stories.social Media Worldnsp 337

  Les médias sociaux – Je suis fan. J’ai un blog, je suis un utilisateur de facebook, je tweet quotidiennement et j’adore tous les outils et...

Le social learning: la liberté d'agir et de coopérer avec les autres

Stories.me 367 Copingstrategies Frnsp 337

  «Les liens hypertextes subvertissent la hiérarchie" - article # 7 de The Cluetrain Manifesto, 1999. Le Net, en particulier le travail et l’apprentissage en réseaux, subvertit...

Social Learning: Pour adhérer, vous avez besoin d’une identité sociale et d’un espace

Dennis%20callahan%20 %20entreprise%20collaborative%20 %20ecollab%20contributeur%20copie

  Je n’ai pas arrêté de penser au concept d’adhésion depuis que j’ai écrit mon article la semaine dernière L’adhésion est importante pour le social learning. D’autres...

L'adhésion est importante dans le social learning

Stories.entreprise Collaborative   Adhesion Dans Le Social Learningnsp 337

Vous est-il déjà arrivé de vous inscrire dans un club de gym et de ne pas y aller régulièrement ? Je sais… Je sais que cela...

Le contenu de la formation n’est plus de votre ressort : l’Effet de convergence

Stories.rick Wilson   Entreprise Collaborative   Ecollab Contributeurnsp 337

  Il existe deux nouvelles règles pour les professionnels en charge de la création et de la production de contenu destiné à l’acquisition de connaissances. Règle...

Trouver où le social learning fonctionnera dans votre entreprise

Stories.entreprise Collaborative   Ecollab   Find Where Social Learning Will Work F1nsp 337

  Si vous n’étiez pas caché sous un rocher sur les rives de l’Antarctique ces dernières années, vous avez probablement entendu parler de social learning. Si...

Apprentissage contre développement

Stories.entreprisecollaborative   Cadre De Dveloppement Du Leadership De Torbertnsp 337

  Existe-t-il une différence entre l’apprentissage et le développement ? J’ai longuement réfléchi à cette question pendant de nombreuses années en tant que professionnel de l'apprentissage et du...

Le piège de la bulle de connaissances se referme

Stories.nick Milton   Entreprise Collaborative   Ecollab Contributeurnsp 337

  J’ai publié il y a un moment un article qui traitait de la tendance que nous avons à créer des silos de connaissances dans les...

La réinitialisation de l’apprentissage et du travail

Stories.reset Buttonnsp 337

  Une grande partie de la main-d'œuvre fait face à de nombreux obstacles pour devenir des apprenants autonomes sur leur lieu de travail. Dès nos débuts,...

Social Learning, Collaboration, et Identité d’équipe

Stories.articles.larry Irons   Entreprise Collaborative   Ecollab Contributeur Copiensp 337

  Harold Jarche a récemment  proposé un cadre de travail au social learning au sein de l’entreprise, pour montrer à quel point le concept de social learning...

Ce que l'agilité signifie pour moi

Stories.sahana Chattopadhyay   Entreprise Collaborative   Ecollab Contributeurnsp 337

  Récemment arrivée chez ThoughtWorks, et bien que cela ait constitué un tournant capital dans ma carrière, je n’ai pas jugé utile de rédiger un article sur...

Informaliser l'apprentissage formel

Stories.jason Green   Entreprise Collaborative   Ecollab Contributeurnsp 337

  Notre rapport à la technologie a un impact actuel considérable sur notre manière de vivre et de travailler. Plus que jamais, nous utilisons les connexions...

Pourquoi les organisations ont-elles besoin du Social Learning

Stories.laurent Pacalin   Entreprise Collaborative   Ecollab Contributeurnsp 337

  Le monde a changé. Aujourd’hui, les gens vivent et travaillent dans un monde où c’est Google qui répond à leurs questions, où un téléphone portable...

Réseaux sociaux d’entreprise : contribution, confiance et loyauté

Stories.claude Super   Entreprise Collaborative   Ecollab Contributeurnsp 337

  Les derniers retours d’expérience montrent bien que la contribution reste LE point d’interrogation quant à la mise en oeuvre et au succès d’un réseau social d’entreprise...

Une approche holistique de la formation

Stories.luciana Annunziata   Entreprise Collaborative   Ecollab Contributeurnsp 337

  Je viens de lire un billet de Frédéric Domon sur le blog de socialearning. Il y décrit très précisément l'origine et les conséquences de l'approche...

L’accomplissement informel des tâches dans les organisations

Stories.sweet Spotimage Frnsp 337

  Comment le travail est-il réellement accompli dans les organisations ? Le travail n’est généralement pas effectué de façon aussi formelle que le perçoit la direction. Le problème...

Qui a encore besoin d’une formation ?

Stories.charles Jennings   Entreprise Collaborative   Ecollab Contributeurnsp 337

  A un moment donné, je suis sûr que nous nous sommes tous retrouvés avec une réponse qui nous sautait aux yeux, mais qu’il nous était...

Le Lean au service du e-learning ?

Stories.niconsp 337

  Le Social Learning, comme son nom l'indique, repose sur la transmission de connaissances d'individus à individus. Chacun peut transmettre des connaissances à ses collègues. Les...

Social Learning : Connaissez-vous vos experts ?

David%20mallon%20 %20entreprise%20collaborative%20 %20ecollab%20contributeur

  Petite question: Est-il facile de trouver dans votre entreprise un employé ayant une compétence spécifique ? Autrement dit, est-il plus facile ou plus compliqué de vous...

De l’entreprise en silos à l’entreprise en réseaux

Stories.cecil Dijoux   Entreprise Collaborative   Ecollab Contributeurnsp 337

  Lorsque apparait une innovation, il y a toujours deux étapes. La première consiste à intégrer cette innovation en travaillant comme avant. La seconde consiste à faire...

Impact de l’apprentissage informel : output learning

Stories.ol1 Frnsp 337

  Comment déterminez-vous si vos initiatives concernant l’apprentissage informel, social et continu ainsi que l’appuie à leur exécution ont réellement l’impact souhaité ou s’ils vous permettent...

Le cycle de la Collaboration

Stories.collabcycle Frnsp 337

  Dans un précédent article intitulé “La Courbe de la collaboration”, j’ai établi que sur une période donnée et avec l’intensification de la mise en œuvre...

La courbe de la Collaboration

Stories.collabcurve Frnsp 337

  M’étant donné pour mission de fusionner les notions de Social Business et d’Entreprise 2.0 pour donner naissance  à la notion de « collaboration », il me...

Pourquoi les meilleures pratiques ne fonctionnent pas pour les travailleurs du savoir

Stories.luis Suarez   Entreprise Collaborative   Contributeurnsp 337

  Je ne me souviens pas avoir publié un article sur le thème des "meilleures pratiques". Après avoir lu celui de mon ami Oscar Berg sur...

L’Innovation via les réseaux d'apprentissage

Stories.articles.harold Jarche   Entreprise Collaborative   Ecollab Administratornsp 337

Innovation J'ai vraiment apprécié les nombreux échanges avec Tim Kastelle où nous avons pu partager des idées. Tim dit que l'innovation est le processus du management des...

La collaboration ? Une fumisterie ?

Stories.articles.thierry De Baillon   Entreprise Collaborative   Ecollab Contributeurnsp 337

  Il faut se rendre à l’évidence : nous, êtres humains, sommes égoïstes, individualistes et de manière évidente accrochés à tout privilège que le pouvoir permet d’acquérir....

Formaliser l’apprentissage informel: un mélange dont nous n'avons pas besoin

Stories.dont Formalize 440x323nsp 337

    Dire aux gens que nous pouvons «formaliser l'apprentissage informel» est une manière pas vraiment subtile de dire «OK, vous n'avez pas à apporter des changements...

Formaliser l’apprentissage informel : Consulting et Bene Gesserit

Stories.articles.benegesseritnsp 337

    Pouvons nous formaliser l’apprentissage informel ?  Je vais donner mon point de vue en faisant un petit détour par le cycle de Dune de Franck...

4 raisons pour lesquelles le social learning peut échouer

Stories.jeevan Joshi   Entreprise Collaborative   Ecollab Contributeurnsp 337

  Oui, je sais, Facebook compte 23 millions d’utilisateurs (note du traducteur : l’auteur parle de l’Australie). Oui, je vois des gens sur Facebook partout où mes...

Les réseaux sociaux : construire un pont entre la formation formelle et informelle

Stories.articles.ecollab   Construire Un Pont Entre La Formation Formelle Et Informellensp 337

L’excitation récente autour des médias sociaux est parfaitement justifiée : est-ce que vous les maîtriser ? S’il l’on reconnaît que l’apprentissage se fait à 80%...

Apprenance en réseau : Entre formel et informel

Reseau%20apprenant%20formel Informel%20niveau%20ind

  Pour Thierry de Baillon, je cite «  il est de plus en plus illusoire de vouloir considérer le savoir comme étant soit informel, soit formel....

Informal Learning: Can we formalize it ?

Christiana%20houck%20 %20entreprise%20collaborative%20 %20ecollab%20contributeur

  Formalizing informal learning is my research topic for writing class. It may very well be the foundation of my dissertation! Recently I posted the mind...

How to formalise Informal Learning

Fr.slideshare

Pas de traduction disponible In my last post, I asked some questions about formalising informal learning. And answered them. If: you understand that formalising informal learning will have...

Can we formalise Informal Learning

Stories.ecollab Blooms Taxonomy Posternsp 337

Pas de traduction disponible   Ecollab ask the question for their blog carnival: Informal learning - can we formalise it? Should we? How much? How?   1. Can we?...

Training alone is not enough

Harold%20jarche%20 %20entreprise%20collaborative%20 %20ecollab%20administrator

In our second eCollab blog carnival, I asked if we could formalize the informal: Are there ways of "formalizing" some or all of this without losing...

Le savoir : chat du Cheshire ou chat de Schrödinger ?

Stories.ecollab   Modern Definition Of Knowledgensp 337

  Une imposante littérature existe sur l’importance capital du savoir dans la gestion des organisations, et la notion grandissante d’entreprise en réseau met encore davantage l’accent...

Stupendous bronze and the man who didn’t win the National

Dave%20ferguson%20 %20entreprise%20collaborative%20 %20ecollab%20contributeur

Pas de traduction disponible   Collaborative Enterprise’s blog carnival this month looks at formalizing the informal – are there ways to deliberately harness social media to foster learning...

De la compétition à la co-création - et parfois l’inverse

Stories.michelle James   Entreprise Collaborative   Ecollabnsp 337

  Comment abordez-vous le travail avec autrui? Quel est votre mode de résonance? Voici mon humble avis: Compétition : « Je gagne si vous perdez. » Coopération : « Je suis d'accord pour vous...

Learning to formalize informal learning

Tom%20haskins%20 %20entreprise%20collaborative%20 %20ecollab%20contributeur

 Pas de traduction disponible   When we don't already know how to formalize informal learning, there's a lot to learn. We can welcome the challenge if the...

Apprentissage Informel: Mission critique

Harold%20jarche%20 %20entreprise%20collaborative%20 %20ecollab%20administrator

    Lorsque les militaries américains en Afghanistan rentrent de patrouille, ils passent du temps à se détendre en petits groupes soudés, et se racontent des histoires...

Une interview de Jay Cross, l'auteur d'Informal Learning

Stories.articles.51rlu5xokl. Ss500 Nsp 337

  Jay Cross, Chief Scientist à l’ Internet Time Group, est l’auteur de Informal Learning: Rediscovering the natural pathways that inspire innovation and performance (Apprentissage informel:...

Formaliser l’informel

Stories.articles.ecollab2   Social Learning Blog Carnivalnsp 337

  Si l’apprentissage informel a autant d'importance, peut-être ne devrions-nous pas le laisser au hasard. Mais si nous formalisons les processus induits, nous risquons d'en perdre...

Formalizing the informal

Stories.articles.entreprise Collaborative   Dennis Callahannsp 337

  I’m responding to the Ecollab’s question – “can we formalize the informal?”Yes, you can formalize informal learning. Formalizing informal learning doesn’t mean that informal learning...

Le département de la formation survivra-t-il à l’entreprise collaborative ou 2.0 ?

Stories.articles.formationnsp 337

    La formation est importante pour le fonctionnement et le développement d’une entreprise car sa mission est de développer les compétences qui lui sont nécessaires. Importante...

L'avenir de la formation et Mars

Stories.articles.marsnsp 337

  Depuis plusieurs années, Mars a suscité l'intérêt des chercheurs. Des robots sont envoyés sur cette planète pour détecter des signes de vie et en analyser...

De l’entreprise apprenante à l’entreprise enseignante

De%20lentreprise%20apprenante%20%20lentreprise%20enseignante%20 %20entreprise%20collaborative

        Dans un article récent publié sur le blog d'Harvard, Bill Taylor mettait en avant l'émergence de l'entreprise enseignante, évolution du modèle classique de l'entreprise apprenante....

L'avenir de la formation dans l'Entreprise Collaborative

Anthony%20poncier%20 %20entreprise%20collaborative%20 %20ecollab%20contributeur

    Pour ce premier thème sur la formation dans l’entreprise, je vais aborder deux points qui me semblent importants, notamment pour les grandes entreprises qui ont...

Future of the training department

Stories.articles.b896gce8nsp 337

Pas de traduction disponible   I’ve written before about the changes I see coming for organizations (e.g. here), and they’re driven by the changes I am seeing...

L’avenir de la formation dans l’entreprise collaborative ?

Vincent%20berthelot%20 %20entreprise%20collaborative%20 %20ecollab%20contributeur

  La façon dont le sujet est posé orient forcément la réponse que l’on peut y apporter. En effet le titre présuppose que nous parlons d’une...

Le savoir, de source à composante de la productivité

Thierry%20de%20baillon%20 %20entreprise%20collaborative%20 %20ecollab%20contributeur

  Productivité : rapport entre la production d’un bien ou d’un service et l’ensemble des intrants nécessaires à sa production (travail, équipement et capitaux). L’entreprise a depuis...

Examples of Facilitating Collaborative Work and Learning

Stories.articles.michael Glazer   Entreprise Collaborative   Ecollab Contributeurnsp 337

Pas de traduction disponible The nature of my work has changed significantly over the past few years. Some of the change is due to advances in...

Collaborative training departments

Tom%20haskins%20 %20entreprise%20collaborative%20 %20ecollab%20contributeur

 pas de traduction disponible   It's likely that new start-ups in the coming decade will be intensely collaborative, but initially small and without training departments. Established organizations,...

The Future of the Training Department

Mark%20tamis%20 %20entreprise%20collaborative%20 %20ecollab%20contributeur

Pas de traduction disponible In my previous role at BEA Systems/Oracle, I created and managed a Professional Services business unit for training clients on the implementation...

Formalizing the Informal: Been there, done that

Donald%20clark%20 %20entreprise%20collaborative%20 %20ecollab%20contributeur

Pas de traduction disponible   @Ecollab asks, “Can we formalize informal learning ?” My answer, “We've been there, done that.” Except for perhaps compliance learning programs, formal...

Au croisement de l'autoritarisme et de la coopération: la collaboration

Stories.articles.ecollab   Cooperative Assertive Matrixnsp 337

  Que rencontrons-nous au croisement de l’autoritarisme et de la coopération ? L’évaluation de Thomas-Kilmann suggère qu’il y a la collaboration. Cette évaluation, qui sert de base à beaucoup...

Bavardages, collaboration et performances au sein d’équipes géographiquement éclatées

Stories.water Cooler Uidnsp 337

  Que pensez-vous que dirait un manager type si vous lui affirmiez que ses employés ne discutent pas ensemble et qu’ils ne manifestent pas une interaction...

La collaboration chez les cols bleus

Stories.articles.blue.collar.webnsp 337

  Les salariés manuels peuvent nous apprendre beaucoup sur la collaboration. Deux hommes entrent dans un bar ... Même si ils portent des jeans et des bottes...

Emergence de l'entreprise collaborative

Stories.articles.thierry De Baillon   Entreprise Collaborative   Ecollab Contributeurnsp 337

  La simplicité et l’entreprise La plupart des entreprises sont au départ simples, se créant autour de quelques personnes rassemblant leurs talents autour d’une idée. Pour les...

social learning: l'apprentissage n'arrête jamais

    Une vidéo conçue par les brésiliens de LAB SSJ    

Le LMS n'est plus le centre de l'univers

Stories.fusion De Lapprentissage Et Du Travailnsp 337

  OK, voici donc l'affaire : Si l'apprentissage est le travail et que le travail est l'apprentissage, que vient faire dans une entreprise une plateforme de...

Social learning et les médias sociaux: Frères d’armes

Craig%20weiss%20 %20entreprise%20collaborative%20 %20ecollab%20contributeur

  C'est moi ou il semblerait que la plupart des fournisseurs de LMS et de LCMS continue de croire qu’avec un léger nuage de fumée, vous...

Apprendre à apprendre dans l’entreprise moderne

Stories.articles.entreprise Collaborative Apprendre A Apprendre Dans Entreprise Modernensp 337

  Les derniers jours que j’ai passés à Hong Kong ont été incroyables : j’ai fait du tourisme, participé à des activités intéressantes, tout cela agrémenté...

Creating Value from Social Learning

Stories.articles.entreprise Collaborative   Creating Value From Social Learningnsp 337

Pas de traduction disponible Social learning — namely, the use of social media in the workplace to foster learning, collaboration, networking, knowledge sharing, and communications —...

La clé de la réussite du Social Learning

Stories.entreprise Collaborative   The Real Secret Of Social Learning Succesnsp 337

    Pendant des années, les services Formation se sont efforcés de compiler des données pour montrer leurs valeurs dans les organisations. Cependant, aujourd'hui, nous nous trouvons...

Etude des principes des médias sociaux

Entreprise%20collaborative%20 %20social%20media%20learning%20principles

    A l’occasion de la conférence européenne LAMS (Learning Activity Management System) je suis intervenu pour exposer ce que nous savons de l’apprentissage, et ce que...

Le Community Manager: activer les flux de savoir

Stories.articles.entreprise Collaborative   Le Community Manager Activer Les Flux De Savoirnsp 337

    Les médias digitaux devenant de plus en plus étroitement imbriqués dans notre vie, beaucoup d’entre nous se trouveront connectés à plus d’une communauté en ligne...

Social learning et engagement clients

Entreprise%20collaborative%20 %20social%20learning%20et%20engagement%20client

    L'une des approches pour améliorer la participation et l’expérience des clients que j'avais envie d'explorer, est d’inclure les clients, les partenaires et les fournisseurs de...

Social CRM et transformation de l'entreprise

Stories.mark Tamis   Entreprise Collaborative   Ecollab Contributeurnsp 337

  Oubliez tous ces termes à la mode comme « Social Business », « Social Organisation » et consorts : votre entreprise est déjà « Sociale » par son essence même puisqu’elle...

Le Social Learning concrètement

Ecollab%20 %20le%20social%20learning%20concretement

    Encore une fois, j'apprends de mes collègues: Hier, j'ai réalisé à quel point une forme « autodirigée » d'apprentissage peut faciliter le social learning. En...

LearnTrends - L'avenir de la Formation

Stories.articles.ecollab2bdnsp 337

        Cette année Tony Karrer, Jay Cross et George Siemens ouvrent pour la première fois la conférence LearnTrends au monde francophone avec une session en français: L’Entreprise Collaborative et l’avenir de...

Conférence LearnTrends 2009: La formation en entreprise, tendances et innovations

Stories.articles.learntrendsnsp 337

    Du 17 au 19 novembre 2009 va se dérouler l'une des plus importantes conférences consacrées aux tendances et à l'innovation dans la formation en entreprise. Cette...